Catégories

Les plus grandes erreurs à éviter en tant que Freelance en Informatique

Les plus grandes erreurs à éviter en tant que Freelance en Informatique

Pour gagner rapidement de l’argent aujourd’hui, travailler en freelance est une réelle opportunité. Mieux, travailler en qualité de freelance en informatique est de plus en plus courant en raison des nombreux avantages qui y sont rattachés. Toutefois, pour réussir dans ce secteur, il y a des règles que vous devez impérativement respecter. Vous avez besoin de rigueur et d’organisation pour ne pas vous perdre dans vos objectifs. Voici les plus grandes erreurs à éviter lorsque vous travaillez comme freelance en informatique.

Choisir son statut juridique sans discernement

Pour exercer votre activité de freelance en informatique en toute légalité, il est indispensable d’enregistrer celle-ci. Ici, le choix du statut juridique est très important. Les options qui s’offrent à vous sont multiples et il est facile de s’y perdre. Concrètement, le travailleur indépendant en informatique peut être un autoentrepreneur.

A lire en complément : Quel iPhone possède la meilleure autonomie de batterie ?

Il peut aussi travailler en qualité de société unipersonnelle ou comme une entreprise personnelle. Avant de se décider à faire un choix, il est conseillé de bien se renseigner en amont. Chaque statut juridique se présente avec des spécificités et de celles-ci, dépendront votre responsabilité en tant que travailleur freelance en informatique, votre couverture sociale ou vos exigences fiscales.

Mal choisir le statut juridique pour l’exercice de son activité peut donc porter préjudice lorsque vous travaillez en tant que freelance en informatique. Au besoin, vous pouvez vous tourner vers un expert pour prendre des conseils.

A lire en complément : Rétroéclairage LED : une technologie indispensable sur les écrans d'ordinateur

Être trop ambitieux

L’ambition en elle-même n’est pas mauvaise. Cependant, celle-ci peut être néfaste pour votre activité de freelance en informatique lorsqu’elle est excessive. Alors, si vous débutez dans le secteur, nul besoin de vous lancer tout de suite dans des projets trop grands ou non adaptés à vos compétences.

Le risque, c’est d’essuyer des échecs dès le début de votre activité et de vous décourager par la suite. Le pire, c’est que lorsque vous échouez à vos missions (surtout au début de votre carrière), vous laissez une mauvaise impression à vos clients et risquez de les perdre.

L’astuce, c’est de chercher à gagner la confiance des clients et à les fidéliser à travers de petites missions qui sont à votre portée. Ce faisant, vous avez le temps d’acquérir de l’expérience et de prendre des missions plus importantes par la suite.

Manquer d’organisation

Freelance en Informatique

Que ce soit dans le secteur informatique ou non, le travail indépendant doit se faire avec une grande organisation. C’est le secret de l’efficacité dans le secteur. Sachez donc planifier votre emploi du temps et appliquez-vous à la rigueur pour le respecter scrupuleusement. Bien entendu, il ne s’agit pas non plus de fixer des objectifs inatteignables.

Prenez donc le temps d’organiser vos tâches par ordre de priorité dans votre agenda ou dans votre calepin. À défaut, vous pouvez également utiliser un logiciel de planification. Pour un freelance en informatique, cette dernière option est d’ailleurs la mieux indiquée. Cependant, n’oubliez pas d’inclure dans votre agenda, votre vie sociale afin de ne pas vous laisser absorber par le travail.

L’établissement d’un agenda vous permettra de vous rappeler des délais d’exécution de vos contrats et de leur évolution. Ainsi, vous optimisez vos chances de respecter les délais de livraison auprès de vos clients, et donc, de les fidéliser.

Mal fixer ses tarifs

En dépit de vos compétences et de votre expérience, l’élément qui motivera la décision du client, c’est le tarif que vous proposez pour le service à fournir. Il est donc important de ne pas banaliser ce volet de votre travail de freelance en informatique.

Le premier conseil à ce niveau, c’est de ne pas sous-estimer votre valeur. Même si vous êtes débutant dans le secteur, vous devez tenir compte de vos compétences pour fixer un tarif juste. Cela rassurera le client quant au fait que vous connaissez réellement la valeur du travail qu’il vous confie.

L’autre conseil, c’est de ne pas surestimer votre valeur non plus. Fixer un tarif trop élevé pour votre travail de freelance en informatique n’aura pas une autre incidence que de faire fuir le client. Vous vous faites ainsi une contre-publicité. L’essentiel dans ce cas, c’est de parvenir à trouver le juste milieu en fixant le prix de vos services.

Sous-estimer l’importance de la communication avec ses clients

En tant que freelance en informatique, vous êtes amené à collaborer avec des clients de différents horizons. Pour le succès de votre activité, il est impératif d’établir une communication claire et efficace avec eux. Sous-estimer l’importance de la communication peut être une erreur fatale qui pourrait compromettre votre réussite.

La première étape pour bien communiquer avec vos clients consiste à bien comprendre leurs besoins. Il ne sert à rien d’imposer vos idées sans tenir compte des objectifs du client. Prenez donc le temps nécessaire pour écouter ses demandes et identifiez les éléments clés sur lesquels vous devez travailler afin de répondre parfaitement à ses attentes.

Lorsque vous avez compris les besoins du client, passez maintenant au deuxième point important : clarifier ce que vous pouvez apporter. N’hésitez pas aussi à expliquer comment vous allez procéder afin d’atteindre les résultats escomptés. Vous éliminerez ainsi toutes incertitudes chez le client concernant votre méthode et il sera plus confiant dans sa décision de faire appel à vos services.

N’oubliez surtout pas qu’une fois que la collaboration a commencé, vous devez continuer cette communication régulière avec le client. Répondez rapidement aux e-mails ou aux messages envoyés par celui-ci et n’hésitez pas à partager régulièrement l’état d’avancement du projet en cours grâce notamment aux outils digitaux tels qu’un tableau partagé ou un document Google Drive.

L’écoute active est un élément clé de la communication. Prenez en compte les remarques du client ainsi que ses critiques constructives, cela vous permettra d’améliorer vos prestations et de mieux répondre à ses attentes pour une fidélisation certaine. En suivant ces conseils, vous éliminez tout risque d’incompréhensions avec le client et augmentez ainsi vos chances de réussite.

Négliger le développement de ses compétences techniques et professionnelles

Le monde de l’informatique est en constante évolution et les technologies évoluent à une vitesse qui peut donner le tournis. Si vous êtes un freelance en informatique, pensez à bien suivre des cours en ligne, assister à des conférences sur les nouvelles tendances technologiques, lire différents livres sur votre domaine d’expertise afin d’explorer toutes les nouvelles possibilités existantes.

Il faut aussi souligner qu’un freelance efficace sait s’occuper non seulement de son côté technique mais aussi du côté relationnel avec ses clients. Dans cet état d’esprit, la communication, comme nous avons vu précédemment, reste clé dans ce cas-ci aussi : discutez avec vos clients (actuels) afin d’identifier leurs besoins futurs potentiels et assurez-vous que vous êtes capables de livrer ce dont ils ont besoin lorsque cela se présentera. En suivant ce conseil, vous pouvez rester pertinent et compétitif sur le marché.

N’oubliez pas que la communauté de l’informatique est en constante évolution. En établissant des relations avec d’autres professionnels du secteur informatique et en participant à différents forums ou groupes sur les réseaux sociaux spécialisés en informatique, vous pouvez partager vos connaissances techniques avec d’autres collègues et apprendre aussi de nouvelles choses qui pourraient être utiles pour votre activité professionnelle.

Il ne faut jamais cesser d’apprendre lorsque l’on travaille dans le monde de l’informatique car cela peut s’avérer déterminant quant à son avenir professionnel. Assurez-vous donc toujours de maintenir une veille technologique très pointue afin de garder un coup d’avance sur les tendances actuelles mais aussi futures !

Articles similaires

Lire aussi x